Atmosphères romantiques et ambiances de charme…

Atmosphères romantiques et ambiances de charme…

Si certes, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il n’en reste pas moins vrai que l’on peut compter sur certains principes de base pour donner à son intérieur une ambiance de charme ou une fragrance romantique. L’un d’eux est que le décor nous fasse passer à « un autre temps » plein de rêves et de chaleur ou nous instille un sentiment rassurant d’atemporalité. Or ce n’est ni en effaçant tout rappel d’époques passées, ni en se bornant à tel ou tel style précis que l’on peut y réussir ! Tous ceux qui aiment flâner dans les brocantes ou chez les antiquaires, le savent : la juxtaposition improbable d’objets aux profils a priori hétéroclites est bien souvent plus efficace pour nous faire basculer dans un « autre temps ». A condition, bien sûr qu’ils « résonnent » entre eux.

Esprit brocante, souvenirs d’enfance…

Certes, mais qu’entendre par « résonner » ? On peut l’expliquer avec le « souvenir d’enfance ». Qui n’a pas en mémoire – même, et peut-être surtout, de manière vague – le son produit par le pendule de l’horloge de grand-mère, le souvenir sensuel des pieds torsadés du buffet, d’une odeur de bibliothèque, de la patine d’une table en merisier, du cannage délicat d’une vieille chaise, ou des ombres discrètes émanant d’un lustre ancien (dont on peut voir ici de magnifiques versions) ? Et qui n’a pas soudain retrouvé d’agréables états d’âme – un brusque sentiment de tendresse, une familière impression de confort, une douce vague de nostalgie, une agréable tendance méditative… – à la vue d’une chaise cannée, d’une vieille horloge, de tel ou tel petit détail (la couleur d’un vieux cadre, le bronze d’un bougeoir…), ou d’une pièce insolite (un miroir psyché, une coiffeuse, un vieux pot à pharmacie..) ?

chaise-cannee

Des connivences secrètes et créatives…

C’est justement leur pouvoir de susciter ce genre d’impression qui caractérise les ambiances de charme et le romantisme cosy d’une pièce. Cette « magie » peut donc être aussi bien provoquée par la simple présence d’un élément « traditionnel » (une bonnetière par exemple, ou une grande cage à oiseau de type manoir) dans une déco moderne, que par la rencontre harmonieuse entre un fauteuil Louis XV et un lustre second Empire…

deco-baroque

Et nul besoin qu’il s’agisse de pièces authentiques au sens strict ! En matière de charme, l’évocation suffit et une patine bien travaillée peut faire d’un buffet de récupération un meuble inspirant !

 

Aujourd’hui, certaines boutiques, comme Maison d’un Rêve, travaillent en ce sens.

 

Source photos : http://www.maisondunreve.com/