Quelle est la différence entre une bague et une chevalière ?

Quelle est la différence entre une bague et une chevalière ?

Posted on by Nicolas

Dans l’univers de la bijouterie, chaque terme est associé à des significations bien particulières. Aussi, quand on parle d’une « chevalière », on ne fait pas référence à une bague, mais à autre chose de bien spécifique. Afin de ne plus confondre une bague de fiançailles avec une chevalière pour homme ou une traditionnelle bague, voici quelques informations toujours utiles à connaître…

La chevalière, qu’est-ce que c’est ?

Avant de réfléchir sur le choix d’une chevalière, avez-vous la certitude de bien savoir de quoi il s’agit ? Contre toute attente, ce n’est pas simplement une bague pour homme, puisque même les femmes qui le souhaitent peuvent en porter !

Très concrètement, la chevalière est parfois aussi appelée « anneau sigillaire ». Relativement large, elle possède en plus un grand chaton, sur la partie centrale. Il a longtemps servi à graver les armoiries des familles nobles, qui pouvaient ainsi « signer » les sceaux des courriers simplement en apposant leur doigt.

Déjà au 6e siècle avant notre ère, les Grecs ainsi que les Romains portaient ce type de bijou pour montrer leur pouvoir et leur supériorité. Les grandes familles possèdent encore d’anciennes chevalières qui sont transmises aux descendants depuis des siècles. Mais il est également possible de porter une chevalière neuve, que l’on achète dans une bijouterie traditionnelle et qui a été gravée avec le motif de votre choix.

Les principaux éléments qui permettent de distinguer la bague d’une chevalière

La tête de bague

La « tête de bague », que l’on appelle aussi le « chaton », est particulièrement large sur une chevalière, ce qui n’est pas du tout le cas sur une bague classique. Il s’agit de la différence la plus élémentaire, et la plus facile à percevoir, entre les deux bijoux.

Le motif en relief

Sur une bague classique, il est tout à fait possible de réaliser des gravures : on le fait sur les bagues de fiançailles et les alliances. Mais la chevalière permet de construire des motifs encore plus complexes, avec un vrai relief, plus riche et particulièrement soigné dans les détails.

Les matières premières gravées

Sur une bague classique, on va graver la partie en or ou en argent, par exemple. Mais sur une chevalière, il est aussi possible de graver les pierres. Ainsi, on trouve parfois des chevalières avec une pierre fine, semi-précieuse ou même précieuse (le diamant, par exemple) gravée. S’il est tout à fait possible d’acheter des bagues avec un or en 9 ou 14 carats, on privilégie souvent l’or 18 carats pour les chevalières (avec un taux de 75 %). Ce choix d’une matière plus pure et plus noble est parfaitement compréhensible, puisqu’une chevalière est spécialement conçue pour durer dans le temps, et pour être transmise génération après génération.

Vous hésitez entre une bague classique ou une chevalière pour votre bague de fiançailles ou votre alliance ? Si vous avez besoin de conseils, vous pouvez toujours demander des informations à votre artisan bijoutier.